Mon regard d'africain sur le LIBRE ...

Le blog de Florent YOUZAN [...] parce que les logiciels libres sauveront l'Afrique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Emmanuel Bama : « OpenStreeMap est porteur d'espoir … »

emmanuel_Bama.jpgJ'ai eu la chance d'interviewer, au cours d'un stand-up meeting, Emmanuel BAMA élève-ingénieur en Sciences Informatiques et initiateur de la première « Carto-Party » OpenStreetMap organisée le samedi 24 Août 2013 à Marcory. Dans cette interview, il revient sur les conditions dans lesquelles cette rencontre de relevé de données géographiques a été organisée et surtout ce qu'il retient de cette première expérience.

[Interview]

Bonjour Emmanuel
Bonjour Florent

Peux-tu te présenter à mes lecteurs ?
Je suis Emmanuel BAMA, élève-ingénieur en Sciences Informatiques et passionné des TIC, des logiciels libres et de l'Open Source.

Comment as tu eu l'idée d'initier une carto-party dans ta commune ?
L'idée d'organiser la « Carto-Party » à marcory, est venue de la première Carto-Party qui s'est tenue à Attecoubé. Lorsque je visualisais le rendu OpenStreeMap sur la commune de Marcory, il manquait énormément de données et la grande majorité des centres d’intérêt n'y était pas. Enrichir cette carte et recueillir des informations géographiques sur Marcory se présentait comme une priorité pour nous.

Quels sont justement ces centres d’intérêt qui ont retenu votre attention?
Les centres d’intérêt de cette première rencontre de cartographie ont été les agences commerciales des sociétés de Télécommunications situées sur le boulevard Giscard d'Estaing, les pharmacies, les centres de santé urbains, les cliniques, les laboratoires médicaux, les écoles publiques et privées, les grandes écoles d'enseignement supérieur, les commissariats de police et les brigades de gendarmerie, et enfin le centre d'attraction pour enfants.

Avez-vous bénéficié d'une subvention financière ou d'une assistance logistique pour l'organisation de cette Carto-Party ?
Nous n'avons reçu aucune subvention financière ni une quelconque assistance logistique. En fait ce projet a été porté par des bénévoles, donc c'est avec des contributions financières libres et au choix des participants, que les organisateurs ont rendu possibles cette rencontre. Et c'est aussi une joie pour nous de pouvoir repousser les limites par nos propres moyens.

Pourquoi avez-vous choisi de cartographier votre commune avec Openstreetmap qui est une plateforme libre alors qu'il existe d'autres systèmes de cartographie ?
D'abord parce qu' Openstreetmap est libre et surtout porteur d'espoir dans la mesure où les citoyens peuvent l'enrichir librement et de manière collaborative. Nous avons aussi en projet de réutiliser les données produites sur OpenStreetMap pour développer des applications web et mobiles de proximité afin de venir en aide aux personnes en détresse.

Quel résumé peux tu faire de cette première Carto-Party dans ta commune?
Le résumé que je peux tirer est que les participants ont eu vraiment la fièvre de cartographier leur commune et surtout leurs rues; et je note que ce n'est que le début d'une belle aventure avec OpenStreetMap car beaucoup de choses restent encore à faire au niveau de la côte d'Ivoire.

Un dernier mot, Emmanuel, pour finir ?
MERCI pour ce privilège que tu m'offres de m'exprimer dans ton blog. Je veux à travers ces quelques lignes, lancer un appel aux personnes qui le souhaitent , de se constituer en communauté OpenStreetMap dans leurs communes respectives afin d'enrichir davantage la carte OpenStreetMap, car ce projet est bénéfique pour tous. Vive les Logiciels Libres et vive OpenStreetMap.



Propos recueillis par Florent YOUZAN

Crédit Photo : Emmanuel Bama

Site officiel du projet OpenStreeMap

Créer votre compte OpenStreeMap

Florent YOUZAN

Auteur: Florent YOUZAN

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

aucune annexe



À voir également

nadege.jpg

Nadège Dandou, classée 3ème avec son application SOS Citoyens au SFD2013 à Casablanca

Je reçois aujourd'hui Nadège DANDOU, une jeune ivoirienne qui a récemment remporté le 3ème prix de...

Lire la suite

JeanPierreKoutouan.jpg

Jean-Pierre KOUTOUAN : « ce n’est qu’en mettant en commun nos connaissances que l’on peut faire de grandes choses »

Il y a plus d'un an, Jean-Pierre Koutouan rendait possible un rêve, celui d'organiser le premier...

Lire la suite