Obin Guiako et Dimitri Beugré, blanchis par la Direction de l’Informatique et des Traces Technologiques (DITT)

obin_dimitri_Babylab.jpg

Obin Guiako et Dimitri Beugré, les co-fondateurs du fablab Babylab sont désormais libres depuis le mercredi 18 novembre 2015, après 48 heures de garde à vue au commissariat du 8ème arrondissement de la Commune de Cocody à Abidjan. M. Ahmed OMAIS, Directeur Général d'Africa Connect, qui les employait, avait déposé une plainte contre eux au niveau de la police scientifique pour vol de données informatiques, concurrence déloyale et cybercriminalité.

De lourdes accusations que la Direction de l’Informatique et des Traces Technologiques (DITT) à travers la PLCC (Plateforme de lutte contre la Cybercriminalité) vient de présenter comme irrecevables pour manque de preuves et absence de traces technologiques accablantes. Je rappelle que les ordinateurs de travail d'Obin et de Dimitri ont été déconstruits et passés au scanner par les agents de la police scientifique. Et la conclusion est aujourd'hui connue de tous : aucune existence de preuve scientifique, capable de confirmer le long chapelet d'accusations présenté par M. Ahmed OMAIS. A tous ceux qui attendaient de voir clair dans cette affaire avant de se prononcer, je vous informe que Obin Guiko et Dimitri Beugré sont innocents.

babylab.jpg

Les jeunes makers et acteurs pour la promotion des logiciels libres en Côte d'Ivoire ont donc été purement et simplement blanchis dans cette affaire de vols de données informatiques et de cybercriminalité. C'est le moment pour moi de remercier toutes les personnes qui de près ou de loin ont contribué à ce que la vérité éclate dans cette série d'accusations non fondées et sans lendemain. Toute ma reconnaissance va à l'endroit de Maître Assoko qui a encore démontré une fois que la jeunesse qui se bat depuis des années pour l'inclusion numérique et les technologies libres pouvait toujours compter sur sa sollicitude et son engagement.

Au lendemain de leur libération Obin Guiako et Dimitri Beugré, ont repris leurs activités au sein de BabyLab, l'espace de fabrication numérique et d'utilisation des logiciels libres qu'ils ont crée dans le quartier populaire et défavorisé d'Abobo-Gare. C'est avec une profonde admiration que j'ai rencontré le samedi 21 novembre 2015, Obin et Dimitri, au cœur de leur Lab, dans le cadre du Kids Lab, un atelier de formation des enfants d'Abobo-Gare à l'utilisation des logiciels libres.

Florent YOUZAN

fyouzan

Author: fyouzan

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Aucune annexe



À voir également

maison.jpg

Nous avons trop de problèmes à résoudre en Afrique, pour chercher à créer le facebook africain !

La question de l’innovation fait débat en Afrique et plusieurs observateurs la présentent comme une...

Lire la suite

ecole_de_la_vie.jpg

L'école de la vie !

Nous sommes résolument toujours tournés vers la systématisation de la collaboration dans le...

Lire la suite