Les 7 plaies de la migration pendulaire

Selon l’étude de Regus, le stress quotidien des travailleurs français serait provoqué en partie par un certain nombre de facteurs liés au trajet domicile-travail. En effet, un Français passe en moyenne 29 minutes dans les transports, qu’il s’agisse de transports en commun ou privés. Pire, pour 20% de cette population, la migration pendulaire peut dépasser une heure et demie. Ces trajets longs et fastidieux sont à l’origine de stress et peuvent avoir un impact négatif sur la productivité en entreprise. Quels sont donc ces facteurs de stress ? Voici les résultats de l’étude : - Embouteillages - Les retards et interruptions de service - L’agressivité au volant, dangerosité des conducteurs - La pollution et la chaleur - Le manque d’informations fournies par les prestataires de transport en commun - Les conversations bruyantes au téléphone - La conduite grossière et même agressive d’autres passagers Comment peut-on espérer l’épanouissement des collaborateurs dans une entreprise lorsque chacun, quel que soit son poste, est confronté à une véritable jungle entre son domicile et son bureau ? En plus du temps perdu et du coût moral et environnemental, les transports ont un coût financier, et l’étude de Regus dévoile que les dépenses liées aux trajets domicile/travail en France, supportées par les utilisateurs, s’élève à 3,4% du salaire annuel. Plus inquiétant : 8% des actifs français dépenseraient 10% de leur salaire, voire plus, en déplacements professionnels (7% à l’échelle mondiale). D’après Olivier de la Valette, directeur général de Regus Europe du Sud, « pour remédier à ce type de désagréments et éviter de perdre du temps dans les transports pendant les heures de pointe, de nombreux Français et entreprises ont opté pour un nouveau mode de travail, plus flexible, permettant aux collaborateurs de travailler à proximité de chez eux et à des horaires adaptés à leurs rythmes personnels et professionnels ». Le passage au télétravail à domicile ou l’installation de télécentres à proximité des banlieues résidentielles permettraient de remédier à ce type de désagréments. Peut-on espérer une généralisation du télétravail en France, comme c’est déjà le cas dans les pays Scandinaves ? La question mérite d’être posée, notamment aujourd’hui où le baril de pétrole a atteint un pic historique à 120 $. [Source : http://greenworking.fr/uncategorized/les-sept-plaies-de-la-migration-pendulaire/ ]
fyouzan

Author: fyouzan

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Aucune annexe



À voir également

ia.jpg

La sobriété technologique par les logiciels libres

Notre monde mène en ce moment une course effrénée vers des technologies dites émergentes. Et cela...

Lire la suite

maison.jpg

Nous avons trop de problèmes à résoudre en Afrique, pour chercher à créer le facebook africain !

La question de l’innovation fait débat en Afrique et plusieurs observateurs la présentent comme une...

Lire la suite