Jean-Pierre KOUTOUAN : « ce n’est qu’en mettant en commun nos connaissances que l’on peut faire de grandes choses »

JeanPierreKoutouan.jpgIl y a plus d'un an, Jean-Pierre Koutouan rendait possible un rêve, celui d'organiser le premier Jerry Workshop en Afrique ! Et c'était à Yamoussoukro, la capitale politique de la Côte d'Ivoire, lors de la nuit du Partage initiée par Afriworkers et CIMAT (Centre International des Métiers de l'Aviation et du Tourisme). Un homme discret mais très efficace, Jean-Pierre s'est toujours voulu loin des projecteurs, mais pour l'incroyable boulot qu'il abat avec les JerryMakers de Côte d'Ivoire, j'ai jugé fondamental de le présenter en qualité d'acteur pour les logiciels libres en Afrique. Son réflexe professionnel fait de lui, quelqu'un pour qui j'ai une profonde admiration. Il a toujours répondu présent aux activités du JerryClan Côte d'Ivoire dont il est le lead et pour qui justement il a énormément de projets. Comment a t-il rendu possible, la naissance du JerryClan Côte d'Ivoire ?

Pour le savoir, revenons sur une interview qu'il a accordé au réseau Afriworkers, sous la plume de Paterson BOTI,


Interview

Bonjour Jean-Pierre
Bonjour Paterson. 

Peux-tu te présenter aux télétravailleurs africains ?
Je suis Jean-Pierre KOUTOUAN, Ingénieur Informaticien, Manager de XPRESS SERVICES, Entreprise de prestations de services informatiques, membre du réseau AFRIWORKERS.

Qu'est-ce qu'un Workshop ?
Un workshop est un atelier, une séance de démonstration d’un projet, d’un concept, d’un produit. 

Peux-tu nous expliquer ce qu'est le Jerry en réalité ?
En réalité un Jerry, c’est un ordinateur que l’on monte soi-même avec des objets récupérés et du matériel informatique assemblés dans un bidon de 20 litres. En anglais Jerrycan = bidon (récipient), 

Pourquoi avoir choisi d'animer un workshop Jerry lors de la nuit de partage à Yamoussoukro ?
Jerry est un projet innovant, que l’on ne peut que partager avec les autres. On devait aussi montrer quelque chose de captivant, qui bloque toute attention de l'assistance en la tenant éveillé pendant toute la nuit et être content et fier d’avoir été là. Il fallait quelque chose de merveilleux, d’utile à la jeunesse de Yamoussoukro.

A quoi pourrait servir un serveur Jerry ?
Un Jerry est un ordinateur avant tout qui a les fonctions de base (Traitement de textes, Tableur, Musique, Vidéo …). Dans un rôle de serveur, il peut être utilisé comme serveur de fichiers, serveur d’applications, hébergeur de site web local, une borne Wifi, système de diffusion de données et de communication, …
Jerry DIY Server est basé sur du libre, il peut faire tout ce que fait un serveur informatique. 

A combien pourrait-on chiffrer le coût de montage d'un serveur Jerry ?
Tout dépend de la notion de récupération, à partir de 0 F CFA si on a tout à notre disposition. Le Jerry de Yamoussoukro a couté environ 15 000 F CFA pour l’achat du bidon, du matériel de découpage (scie, cutter, …), de couture (Fermeture éclair, aiguille, fils,…) et quelques accessoires (clou, câbles, ..). Le gros du matériel (carte mère, disque dur 2,5", boite d’alimentation) a été envoyé par les membres du Réseau Afriworkers, récupéré sur des anciennes machines.

Que retiens-tu du workshop Jerry de Yamoussoukro ?
J’ai retenu une seule chose : ce n’est qu’en mettant en commun nos connaissances que l’on peut faire de grandes choses.

Afriworkers fait désormais partie du JerryClan, quels sont donc vos futurs challenges?
Afriworkers a monté le premier Jerry africain, nous n’allons pas nous arrêté là. Nous devons faire évoluer Jerry pour qu’il soit le plus transportable et autonome possible, le faire connaitre partout en Côte d’Ivoire et en Afrique pourquoi pas.

Quel est ton mot de la fin ?
Je tiens à remercier Romain Chanouille et le JerryClan, initiateurs du projet Jerry Do It Together Server Nomad, qui ont suivi toute la nuit le Workshop avec nous.
Merci à tous les Afriworkers, coworkers qui ont donné de leur temps, du matériel pour la bonne marche du Workshop. Un coucou spécial aux coworkeuses (Flavie Ouaga et Lucette Andoh) et aux élèves du CIMAT-IATA
Merci à mes idoles, Wilfried N'Guessan et Cyriac GBOGOU.
Merci à la ville de Yamoussoukro, pour avoir accueilli la réalisation du premier workshop Jerry de l’Afrique. 
«Coworker un jour, coworker toujours » disait une personne à qui je voue un grand respect et une profonde admiration, Florent YOUZAN.


Que Dieu vous bénisse tous. 



Source : Interview de Jean-Pierre KOUTOUAN sur Afriworkers



fyouzan

Author: fyouzan

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Aucune annexe



À voir également

arbreapalabres.jpg

L’Arbre à palabres : un bootcamp et un hackathon dédiés au secteur de l’informel à Abidjan

Le premier chant du coq déchire le silence du petit matin, les premiers pas se font entendre dans...

Lire la suite

fasomap.jpg

Des jeunes africains ont fait l’expérience de partir de zéro

Le Logiciel Libre accessible et ouvert à tous sans aucune restriction permet de prototyper...

Lire la suite