H.E. Mario Lucio : « sans culture, nous n'innovons pas mais nous ne faisons qu'inventer »

mario_lucio.jpg

L'innovation en Afrique fait aujourd'hui couler beaucoup d'encre et,  les définitions et les domaines d'actions de cette innovation se matérialisent lentement au fil des réflexions et des rencontres entre les intellectuels africains. J'ai particulièrement été interpellé par une réflexion du ministre de la Culture du Cap-Vert, Mario Lucio, qui dans un discours clair et limpide définit la place la culture dans l'innovation en Afrique.

Il s'est d'abord dressé contre tous ceux qui croient et soutiennent que l'innovation en Afrique reste un rêve dont la matérialisation aura du mal à faire apprécier ces contours. En invitant les africains à continuer à rêver d'un avenir radieux et d'une innovation globale et portée par la base, le ministre Mario Lucio présente le rêve comme le prochain défi de l’Afrique. « Tout ce qui est futuriste commence par l'utopie », a t-il précisé avant de définir la place de la culture dans la marche vers l'innovation en Afrique. Pour le ministre Mario Lucio, l'innovation est la culture dans l'invention et l'Afrique aura son mot à dire car l’impossible c'est ce qui n'a pas encore commencé.

Le quotidien des africains est déjà une marche vers l'innovation et H.E. Mario Lucio invitent les africains à favoriser l'accès à l'innovation afin de permettre une appropriation parfaite. L'innovation doit être considéré comme un axe stratégique de réponse aux problèmes de développement des populations africaines.

Toutes les fois que les discours s'articulent autour de l'innovation par appropriation, d'aucun pensent que cela restera un discours d'intellectuels alimenté d'un regard de penseurs. Mais pour le ministre  « l’appropriation doit être une garantie politique de l'innovation ». Nous ne devons pas nous contenter de copier l'innovation, ni seulement utiliser l'innovation venue d'ailleurs mais le peuple africain qui aspire à une innovation durable doit être pro-actif. La réponse dans cette approche de l'innovation par l'appropriation doit être l'expression d'une culture face à une autre. Et cela, tous les africains doivent le savoir car pour le ministre Mario Lucio l'innovation doit être défini comme un acte de culture.

« Sans culture, nous n'innovons pas mais nous ne faisons qu'inventer », a conclu le ministre de la Culture du Cap-Vert.



Florent YOUZAN

Crédit Photo : muzika.sapo.cv

fyouzan

Author: fyouzan

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Aucune annexe



À voir également

ia.jpg

La sobriété technologique par les logiciels libres

Notre monde mène en ce moment une course effrénée vers des technologies dites émergentes. Et cela...

Lire la suite

maison.jpg

Nous avons trop de problèmes à résoudre en Afrique, pour chercher à créer le facebook africain !

La question de l’innovation fait débat en Afrique et plusieurs observateurs la présentent comme une...

Lire la suite