La connaissance, la vraie, n'a d'importance que lorsqu'on la partage

mian_jerryclanci.jpg

La transition numérique continue d'imprimer une profonde mutation sur le quotidien des Africains et les outils comme le mobile, l'internet et les TIC en général donnent d'épouser un nouveau champ de réflexion pour l'éducation en Afrique. Lorsqu'elle s'adosse à la philosophie du partage, de l'entraide, de la solidarité et de la collaboration dans le transfert de savoir, l'éducation revêt une nouvelle coloration, celle de l'Éducation Ouverte encore appelée « Open Education ».


L'Open Education est l'ensemble des outils, techniques et pratiques éducatives dont le dénominateur commun est la philosophie du partage et de l'ouverture, afin d'améliorer l'accès à l'éducation. Le vecteur qui rend l'Open Education possible est le numérique et, cette chance se présente aujourd'hui à l'Afrique, qui est en train de subir visiblement une réelle transition numérique. En Afrique, l'éducation était autrement basée sur les besoins des communautés et cette éducation qui rencontre le numérique aujourd'hui doit se redéfinir et mieux affiner ses contours. Elle doit avoir une dimension axée sur les besoins des jeunes africains, tout en révélant leurs potentiels et leur génie créateur. Cette éducation ne doit plus se faire dans l'isolement mais, plutôt dans la collaboration et le partage. Amenons par l’éducation, notre jeunesse à révéler son potentiel et la réelle dimension de sa valeur intrinsèque, comme le soulignait Henry Bordeaux : « L'éducation n'est, en somme, que l'art de révéler à l'être humain le sens intime qui doit gouverner ses actes, préparer l'emploi de ses énergies et lui communiquer le goût et la force de vivre pleinement. »

Donnons la possibilité à la jeunesse africaine d'apprendre dans un esprit collaboratif et en faisant du partage de ressources et de connaissances, le socle du lendemain. Car, lorsque nous partageons des connaissances et que nous apprenons à la jeunesse africaine à s'éduquer dans la « coopetition » et non la compétition, elle développe des connaissances, des théories, des recherches et des informations sur lesquelles se bâtira l'Afrique de Demain.

L'Open Education lance les bases d'une nouvelle éducation en Afrique. Une éducation qui mobilise les énergies, consolide les intelligences et agrège les compétences, pour rebâtir un monde de Savoirs, par une démarche ouverte et participative. En se servant du numérique, les Africains pourront concevoir de grandes banques de ressources éducatives accessibles par tout le monde et cela librement. Le savoir sera désormais un bien commun accessible par tous et il n'y aura plus chez nous en Afrique une classe de la population qui aura exclusivement accès au savoir en pensant détenir le pourvoir. Gilles Lamer interpelle à ce sujet et invite à une évolution des mentalités : « La connaissance n'est pas le pouvoir, mais elle est liberté ».

Ce qui est important et que nous devons tous savoir, c'est que le peuple africain a soif de connaissance et doit apprendre pour exister car, comme le dit Rémi Belleau : « Qui manque de connaissance est sans cesse à la merci du changement ». Voici le besoin élémentaire à satisfaire. Améliorons donc, les approches éducatives en Afrique dans un esprit collaboratif, en réinstallant l'apprenant au cœur du dispositif. L'Afrique doit redéfinir le savoir comme une matière première et un bien commun. Ce savoir ne doit pas être partagé équitablement mais, de manière ouverte et libre en fonction des besoins de tous et des aspirations de chacun,  sans oublier que c'est l'une des rares matières premières inépuisables. Nous réinventerons ainsi la base de la créativité en Afrique et par les Africains, donnant un plein sens à cette citation de Sacha Boudjema : « La connaissance est la seule chose qui s'accroît lorsqu'on la partage. »


Florent YOUZAN

fyouzan

Author: fyouzan

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Aucune annexe



À voir également

maison.jpg

Nous avons trop de problèmes à résoudre en Afrique, pour chercher à créer le facebook africain !

La question de l’innovation fait débat en Afrique et plusieurs observateurs la présentent comme une...

Lire la suite

ecole_de_la_vie.jpg

L'école de la vie !

Nous sommes résolument toujours tournés vers la systématisation de la collaboration dans le...

Lire la suite