Le service de dépannage de la CIE est-il en panne de numérique (1/2)

cie.jpg

L'histoire que je vais vous raconter est le plat servi chaque jour aux ivoiriens par le service de dépannage de la Compagnie Ivoirienne d’Électricité (CIE). Si vous êtes à Abidjan et que vous avez déjà été confrontés à des pannes d’électricité à votre domicile ou dans votre rue, c'est que vous connaissez mon histoire. Mais, si vous n'avez jamais été assistés par l'équipe de dépannage de la CIE, voici l'histoire que vous risquez de vivre très bientôt.

Lorsque vous sollicitez l'assistance du service de dépannage et éclairage public de la CIE en composant le numéro 179, l’opératrice qui vous accueille à l'autre bout du fil, va d'abord vous soumettre un premier exercice ennuyant qui consiste à vous demander plusieurs informations sur votre identité, vos installations électriques pour enfin mettre un point d'honneur sur le motif de votre appel c'est à dire la panne. Elle n'oubliera surtout pas de demander votre localisation géographique (Commune, Quartier, Rue et même N° de lot). Mais ne pouvait-on pas juste fournir son numéro de téléphone portable, son identifiant d'abonné et les articulations de la panne d’électricité ? Je crois que la CIE dispose déjà d'un bon nombre d'informations nous concernant ? Que fait le service dépannage de toutes ces informations que nous avons fournir à l'abonnement ?

Tout commence lorsque l’opératrice vous demande votre localisation géographique, votre commune, votre quartier, votre rue, lot et même îlot. Ma première question est toute simple : la CIE n'a t-elle pas toutes ces informations au point de nous les faire répéter à chaque appel, surtout que je suis facturé au prix d'un appel local ? Le service dépannage va donc prendre tout le temps qu'il lui faut pour le traitement de notre requête. On me dira qu'il y a plusieurs requêtes à traiter à la fois !

Lorsque votre requête est prise en compte pour un éventuel traitement, vous recevez cette fois-ci l'appel d'un technicien qui, pour des vérifications, vous demande de confirmer les informations initialement données à l’opératrice. On rentre dans un nouveau cycle pour finir par la fameuse question : peux t-on avoir votre localisation exacte ?

Plusieurs heures après, la fameuse équipe de dépannage arrive dans votre quartier, se met à mille lieues et vous demande de venir à leur rencontre. Mais, à quoi sert alors le chapelet d'informations transmises avec à la clé la localisation allant du quartier au N° du lot en passant par la rue ? Me voici en train de marcher à la rencontre de l’équipe de dépannage de la CIE à 23H35. Mais pourquoi diantre veut-on encore nous ramener plusieurs années en arrière. La cartographie des points d’intérêt n'existe t-elle pas ?

La suite de l'histoire dans mon prochain billet !


Florent YOUZAN

fyouzan

Author: fyouzan

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Aucune annexe



À voir également

ia.jpg

La sobriété technologique par les logiciels libres

Notre monde mène en ce moment une course effrénée vers des technologies dites émergentes. Et cela...

Lire la suite

maison.jpg

Nous avons trop de problèmes à résoudre en Afrique, pour chercher à créer le facebook africain !

La question de l’innovation fait débat en Afrique et plusieurs observateurs la présentent comme une...

Lire la suite