Le risque Ebola est réel, restons mobilisés !

1408200336bon1__1_.JPGLe virus à fièvre hémorragique Ebola continue sa triste tournée en Afrique avec son cortège de désolation et de mort. Les populations sont attristées, apeurées et désorientées face à ce fléau d'une ampleur pour l'heure insoutenable, qui endeuille les nations et décime des villages entiers.

Les populations restent impuissantes, leurs prières levées vers Dieu et leurs espoirs tournés vers les autorités censées leur apporter la protection et les soins nécessaires. C'est réel, le mal est profond et dormant à nos frontières et la psychose n'est pas loin de s'emparer des valeureuses populations qui ne demandent qu'à vivre heureuses. L'on se rappelle timidement et avec beaucoup de regret, du premier cas d'Ebola détecté en février 2014 en guinée et qui met aujourd'hui à genou plusieurs systèmes et dispositions de santé. Les pays présentant les cas avérés sont connus : la guinée, le Liberia, la Sierra Leone, le Nigeria, la RDC et depuis quelques jours le Sénégal. Tous les autres pays sont en alerte maximale et c'est le cas de la Côte d'Ivoire qui après avoir fait des recommandations à l'endroit des populations et pris des mesures rigoureuses de prévention, a décidé de faire de chaque citoyen une arme pour la prévention contre la fièvre hémorragique Ebola. Un vibrant appel du gouvernement demandant la mobilisation nationale contre Ebola a été entendu par les blogueurs, ces nouveaux types de citoyens.

En première ligne sur les réseaux sociaux, les forums de discussions et autres canaux numériques de communication, ces blogueurs ont décidé de transformer leurs expériences, leurs compétences, leur intelligence et leur savoir-faire en biens communs. Des biens communs qui pourront renforcer ou relayer les différentes campagnes de sensibilisation contre la l’épidémie d'Ebola. Israël Yoroba, Journaliste-Blogueur, décide d’écrire une chanson de sensibilisation accompagnée d'un clip citoyen. Afin de permettre une libre diffusion, il décide de mettre cette œuvre sous Licence Creative Commons BY-SA, qui est une licence libre de diffusion d'informations. Comme un visionnaire, Israël Yoroba en choisissant une diffusion libre de son œuvre intitulée « StopEbola », d’être vue 11.000 fois en 3 jours. Aujourd'hui ce clip sous licence CC BY-SA a été sous-titré en plusieurs langues dont l'anglais, l'espagnol, l'allemand et bientôt l'arabe.

D'autres initiatives voient le jour sur la toile. Edith Brou blogueuse lance son concept « Mousser Contre Ebola » . Un concept inspiré du défi Ice Bucket, qui consiste à se verser un seau d'eau plein de mousse sur la tête puis d'inviter 3 personnes à en faire autant. Pour chaque personne qui relève le défi le participant à l'origine de l'invitation remet 3 désinfectants pour les mains à son entourage. Et pour chaque personne qui se refuse au jeu, celle-ci doit remettre 9 désinfectants à des personnes de son entourage.

Très rapidement, ce concept fait le buzz sur la toile et ce sont des centaines de désinfectants qui sont distribués. Des hashtags Twitter intensifient les échanges sur le réseau social. Ce sont #StopEbola #QuandTuVeuxTuPeux #MousserContreEbola . Le traditionnel hashtag Twitter #CivSocial est réactivé !

La mobilisation s'intensifie sur le web mais aussi en présentiel avec des café-débat et des conférences sur l'attitude citoyenne responsable en période d'urgence. Un autre blogueur élabore une cartographie libre de toutes les initiatives tant gouvernementales que citoyennes pour la sensibilisation contre Ebola. Une carte libre de la Côte d'Ivoire élaborée sous Umap un outil libre de cartographie thématique avec un fond de carte sous openStreetMap et qui géolocalise les cas suspects, les actions de sensibilisation, les dispositifs sécuritaires mais aussi les zones à risques.

Toutes ces initiatives de ces blogueurs, sont des initiatives spontanées déclenchées par leur prédisposition mentale. Ils ont tous des objectifs citoyens et comme le disait Ken Blanchard : « Les objectifs déclenchent le Comportement ».

La meilleure minute qu'ils dépensent c'est celle qu'ils investissent dans l'engagement citoyen pour une innovation sociale. Le reflet , c'est leur engagement contre la fièvre Ebola en Côte d'Ivoire, car cette maladie est réelle et mortelle.

Il est recommandé :

  • de ne pas chasser, manipuler et manger la viande de brousse

  • d’éviter de serrer les mains et de faire des accolades

  • d’éviter les contacts avec les animaux et les cadavres

  • de se laver régulièrement les mains au savon

  • de désinfecter tout à l'eau de javel

Un numéro vert le 143 est gratuitement mis à la disposition des citoyens !

Florent YOUZAN

fyouzan

Author: fyouzan

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Aucune annexe



À voir également

ia.jpg

La sobriété technologique par les logiciels libres

Notre monde mène en ce moment une course effrénée vers des technologies dites émergentes. Et cela...

Lire la suite

maison.jpg

Nous avons trop de problèmes à résoudre en Afrique, pour chercher à créer le facebook africain !

La question de l’innovation fait débat en Afrique et plusieurs observateurs la présentent comme une...

Lire la suite