Olivier Devos, sache pour la énième fois que Logiciel Libre est différent de Logiciel Open Source

L'histoire de l'informatique est encore accessible à tous ceux qui veulent s'accorder le temps de la consulter et cela librement. Mais, quand celui qui refuse de s'instruire, et qui n'a pas une claire idée de la différence entre le Logiciel Libre et l'Open Source, décide de nous contredire en public, nous nous devons de lui proposer une réponse de manière structurée.

Olivier Devos écrit tristement qu'il n'existe pas de différence entre le Logiciel libre et l'open source car pour lui c'est juste un jeu de mots en français et en anglais. Cette affirmation est grossière et je ne peux pas laisser cette bourde intellectuelle sous silence surtout qu'elle est censée corriger l'un de mes articles intitulé : 10 points qui différencient l'Open Source du Logiciel Libre

devos_ll_os.jpg

Selon Olivier Devos, Le Logiciel Libre est en français ce que représente l'Open Source en Anglais. Non, ce n'est pas correct de dire cela.

La différence entre le logiciel libre et l'open source, ce n'est pas une question de traduction comme veut le faire croire Olivier Devos. Ce n'est pas correct et c'est malsain de l'enseigner à la jeunesse africaine. Tous les livres sur l'histoire du logiciel libre présentent clairement la différence entre le logiciel libre et le logiciel Open Source.

Pour désigner le Logiciel Libre en anglais, nous disons « Free Software » et non « Open Source » comme le fait Olivier Devos.

Pour désigner le logiciel Open Source en français, nous disons « logiciel à code source ouvert » et non « logiciel libre  », comme veut le faire accepter Olivier Devos.

Le Logiciel Libre est un logiciel qui respecte 4 libertés fondamentales :

  • Liberté 0 : la liberté d'exécuter le programme comme vous le souhaitez et pour n'importe quel usage

  • Liberté 1 : la liberté d'étudier le fonctionnement du programme et de l'adapter pour qu'il effectue les tâches informatiques que vous souhaitez (cette liberté impose que l'utilisateur doit avoir accès au code source. Le code dans ce cas doit être ouvert)

  • Liberté 2 : la liberté de faire des copies et de les distribuer même à un inconnu (cela permet ainsi d'aider son voisin)

  • Liberté 3 : la liberté de redistribuer aux autres utilisateurs les copies de vos versions modifiées (cela favorise la contribution)

Vous l'aurez peut-être remarqué : ces 4 libertés font référence aux droits de l'utilisateur.

Le logiciel Open Source est un logiciel à code ouvert, c'est à dire dont vous pouvez regarder le code source et qui a été propulsé par un mouvement dont le but était de contribuer à la création d'un nouveau type de marché et d'économie autour du logiciel à code ouvert (Open Source Software), en se débarrassant des orientations philosophiques et politiques du logiciel Libre (Free Software). Le logiciel à code ouvert (Open Source Software) ne s'est contentée que d'axer son discours sur les avantages matériels, techniques et économiques du Logiciel Libre.

Là où le logiciel à code ouvert (Open Source Software) présente une insuffisance et qui échappe malheureusement à l'attention constructive de bien de personnes, c'est que vous pouvez utiliser un logiciel à code ouvert (Open Source Software), le modifier puisque vous avez accès au code source et ensuite lui appliquer une licence open source qui peut-être très restrictive, donc se disqualifie en tant que licence libre. Certaines licences open source font du programme un logiciel privateur et viole les droits élémentaires des utilisateurs. Ainsi, un logiciel Open Source dans la main d'une personne mal intentionnée, peut devenir un logiciel privateur qui contrôle désormais tous les utilisateurs.

Il y a clairement une différence entre le Logiciel Libre et l'Open Source. Richard Stallman l'a profondément expliqué dans le billet suivant que je conseille à Olivier Devos. Pourquoi l'« open source » passe à coté du problème que soulève le logiciel libre [Richard Stallman]

Cela lui évitera désormais de dire que pour parler du « Logiciel Libre » en anglais on dit « Open Source ».

Pour encore lui permettre de se replonger dans le monde universitaire autour du Logiciel Libre, je lui recommande de lire le chapitre « Free Software et Open Source » délimité de la page 39 à la page 78 du livre « Utopie du Logiciel Libre » de Sébastien BROCA, sociologue et chercheur au Centre d'études des techniques, des connaissances et des pratiques (Cetcopra) de la Sorbonne. La version électronique de ce livre est partagée sous licence Creative Commons CC-By-NC-ND et consultable ici.

Pour occuper certainement le week-end d'Olivier Devos, je vais lui proposer de lire le « Droit des logiciels » écrit par François Pellegrini, Professeur des Universités en informatique à l'Université de Bordeaux et Chercheur au LaBRI et à l'Inria. Les pages 45 et 46 pourront visiblement éclaircir les analyses linguistiques d'Olivier Devos.

On peut ne pas être d'accord avec les idées d'un homme mais il ne faut jamais faire l'erreur d’énoncer des contre-vérités qui ont déjà fait l'objet de plusieurs études et analyses et qui sont couchées en noir sur du blanc. Bonne instruction, Olivier Devos !



Florent YOUZAN

fyouzan

Author: fyouzan

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Aucune annexe



À voir également

hacker-1569744_1280.jpg

L'utilisation des logiciels libres pour mieux agir avec un regard endogène

Chaque jour en Afrique, des communautés ascendantes célèbrent les logiciels libres. Des moments de...

Lire la suite

letswriteafricateam.jpg

Let's write Africa - (part 1)

La louange à Dieu des territoires inconnus comme l’Afrique, se dessine dans les actions de son...

Lire la suite